[Auberge du coin] Une rencontre improbable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Auberge du coin] Une rencontre improbable

Message par Lucien le Jeu 12 Mar - 19:27

Selena, Selena...
Refuge pour tout ceux les repris de justice, les bandits, les prisonniers politiques, les esclaves en fuite... Joyeuse population, lieu de paix universel ou le seigneur noir côtoie le noble bienveillant...
Et surtout, lieu d'enclave pour un chasseur de prime harassé par sa dernière mission particulièrement difficile : ici-bas, nulle tentative d'assassinat, nulle menace de mort, nul vérité payé au prix fort !
Lucien poussa la porte du petit établissement qui vendait ses boissons à un prix fort raisonnable - et fort accessible pour un chasseur qui viens de toucher sa prime- et jeta un coup d’œil circulaire à l'endroit.

- Patron, un repas pour deux ! Je suis affamé !


- Un repas qui marche ! Formule arrosé ou du terroir ?

- Donnez moi ce que vous avez de mieux !

Un grand sourire aux lèvres, le chasseur se dirigea d'un pas joyeux vers la table la plus proche, en attente de sa commande. L'endroit semblait pour le moins agréable : pas de démons en vue ! Son observation lui avait simplement fais remarquer en particulier une jeune femme dans un coin : remarquable a ses deux yeux turquoises d'un vert profond, les cheveux blonds de celle ci tombait en cascade dans son dos.
Mais elle était pour le moins étrange : il était visible à son armure qu'elle était une guerrière, mais la robe bleue roi qui lui serrait la taille en dessinant joliment ses formes pour le moins généreuse lui donnait au moins le rang de noble.
Il semblait que c'était une noble bienveillante, ces idéalistes bienheureux persuadés de pouvoir sauver le monde grâce au pouvoir magique de l'entraide, de l'amitié et de la valeur !
Ridicule.
L'idéalisme mène à la faiblesse, et si Lucien respectait cette volonté, il savait que le monde ne pouvait être se sauver : ses nombreuses anicroches avec des démons lui avait montré que les racines de la corruption étaient enracinées bien trop profondément dans la terre...
Pendant tout le temps où ces pensées avaient cheminé, le chasseur avait fixé la guerrière d'un oeil vide, ce dont la personne concernée venait de se rendre compte.
Conscient de s'être montré gravement impoli, Lucien arrêta de fixer celle-ci dès l'instant où il se rendit compte de son impolitesse. Détournant le regard, Lucien se maudit de n'avoir pas sut rester sur ses gardes, et attendit la suite des évènements.

Spoiler:
Akyia et Ionisa, vous pouvez postassionez ici ! Pas de tour par tour, pour éviter les réponses trop lente et ne pas freiner le RP. Mesdames les anti-démons, c'est à vous !
P.S. : J'espère que notre cher modo s'est reconnu dans la description, si elle ne souhaite pas qu'on commence ainsi, je peux encore modifier mon poste en fonction de ça.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Auberge du coin] Une rencontre improbable

Message par Akiya Hikari le Sam 14 Mar - 23:00

L'auberge était relativement vide. Presque aucun client, si ce n'est deux alcooliques écroulés au bar, un groupe de brigands occupés à parier le peu d'argent qu'ils avaient sur une partie de cartes, et une jeune femme en armure. Peu connue à Selena, il s'agissait en réalité d'une des Noble de Daïmo, à savoir Akiya Hikari, la Noble en titre du village
Celle ci dénotait clairement du reste de la pièce, sale et miséreuse. Toute vêtue de bleu roi, couleur Noble, La jeune femme aux magnifiques cheveux d'or sortait en effet clairement du lot, d'autant plus que sa cuirasse miroitait de lueurs dorées sous les maigres rayons qui filtraient par la fenêtre. Ce fut certainement ce qui poussa le dernier arrivant à la dévisager aussi longtemps, au point même d'en devenir impoli. Elle lui jeta un regard noir, s'accoudant sur la table. Qui était ce type? Elle n'était pas la pour perdre son temps, et plus celui ci passait plus elle avait de chance de perdre la piste. Ce démon ne lui avait échappé que trop longtemps, il fallait en finir au plus vite. C'est pour cela qu'elle se retrouvait dans cette auberge miteuses de Selena. Elle venait chercher des mercenaires pour l'assister dans sa traque. Sa région natale, Daïmo, était davantage peuplée de paysan que de guerrier, aussi n'avait elle pas trouvée son compte la bas, et les récents bilans avait établi le campement du démon non loin de Selena, aussi s'était elle naturellement dirigé de ce coté la.
En revanche, ce jeune homme l'intriguait au plus haut point. Il n'avait rien des autres déchets qu'on peut aisément trouver dans les coins mal famés de Selena. Le sourire au lèvres, il semblait relativement heureux de sa condition. Mais le plus intriguant, s'était sans aucun doute l'arbalète qu'il portait dans son dos. Un garde de Selena? Peu probable, son accoutrement le désignait clairement comme chasseur de primes. Exactement ce qu'il lui fallait.
Elle n'avait pas de temps à perdre. L'armure resta silencieuse, même lorsqu'elle se leva pour rejoindre sans un bruit la table du jeune homme, plongeant ses yeux turquoises dans ceux de son interlocuteur.

"Mes excuses d'interrompre votre repas de façon aussi cavalière. Akiya Hikari, Noble de Daïmo pour vous servir." annonça t'elle distinctement, reprenant rapidement: "J'aurais aimé de plus longues présentations, mais le temps presse, et je n'en ai pas à perdre en discutions inutiles, alors j'irais droit au but. Je cherche un chasseur de primes pour m'assister dans une tâche ... Délicate. Etes vous l'homme qui m'intéresse, ou non?"

Sans autre introduction, elle attendit la réponse. Elle avait passée plusieurs journées de recherches infructueuse, aussi espérait elle enfin trouver quelqu'un de suffisamment compétent.


Dernière édition par Akiya Hikari le Lun 23 Mar - 22:34, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Auberge du coin] Une rencontre improbable

Message par Lucien le Dim 15 Mar - 9:53

Un bon repas, une auberge pour un soir, et une bourse (peut-être un peu moins qu'au début) rondelette, voilà tout ce qui faisait le bonheur d'un chasseur de prime ! Quoi demander de mieux ?
Peut-être une personne de bonne compagnie pour discuter !
Comme si le dieu d'Azuna avait entendu sa prière, à l'instant où il avait formulé son souhait, la jeune femme de l'autre côté de la salle c'était dirigé d'un pas alerte dans sa direction avant de l'aborder : elle cherchait un chasseur de prime ?

- Qu'est ce qui vous fais croire que je suis un... Ho, oui, bien sûr.


Tandis qu'il parlait, Lucien jeta un coup d'oeil à son attirail et compris la stupidité de sa question : son équipement le désignait très clairement comme guerrier. Raté pour la semaine de repos à Selena; un travail, ça ne se refuses pas...
Lucien se permit un petit rire avant d'enchaîner :

- Une tâche délicate ? C'est tout pour moi ça... A quoi consiste cette tâche, si ce n'est pas trop vous demandez ?


Le chasseur de prime lui sourit avant d'ajouter :

- Et combien gagnerai-je pour cela ?

Lucien était en soi plutôt serviable : mais il faut de l'argent pour survivre. Il fallait bien évidemment qu'il soit payé. Il était à espérer que la jolie noble l'est compris et sois déjà près à négocier une certaine somme.
Le chasseur se pris à rêver un instant, le sourire aux lèvres, de ce qu'il pourrait faire le temps d'un soir avec deux primes dans la poche : mais il revint rapidement sur terre à la réponse de son interlocutrice.

- Au fait ! Je m'appelle Lucien, Lucien Ackenar. Vous cherchez un allié ou un envoyé pour une mission délicate ? Je suis votre homme !


Tout sourire, l'homme en question lui tendit la main qui devait sceller leur accord.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Auberge du coin] Une rencontre improbable

Message par Akiya Hikari le Lun 23 Mar - 23:08

La jeune femme fronça les sourcils. Cet homme était pour le moins étrange, et pas un instant il ne cessait de sourire, fixant la Noble droit dans les yeux, avec son sourire niais sur le visage. Elle poussa un grognement étouffé, marquant discrètement son mécontentement devant autant de familiarité au premier abord. Elle qui n'avait pas pour habitude de se montrer souriante ou particulièrement aimable avec ses nouvelles connaissances, elle risquait d'être servie pour cette fois la ... Elle fixa le jeune homme droit dans les yeux, cette flamme combative au fond de ses iris, lueur d'espoir et de détermination, et elle reprit d'une voix claire et tranchante:

"Je garderais les détails de ce petit travail secret pour le moment, nous verrons cela une fois hors de portée d'oreille indiscrète. J'espère seulement que vous n'êtes pas effrayé par les démons? Enchantée, Lucien Ackenar." acheva t'elle en lui serrant la main.

Elle attendit la réponse du jeune homme, se permettant un petit sourire narquois qui se dessina timidement au bout de ses lèvres avant de s'effacer aussi vite qu'il était apparue lorsqu'elle se leva, intimant au jeune homme de faire de même. D'un geste de la main, elle lui fit comprendre qu'il devait la suivre, et elle remercia d'un signe de tête le patron de l'auberge avant de disparaître dans les escaliers qui menaient au premier étage, jusqu'à la porte de la chambre miteuse qu'elle avait louée pour ses quelques jours à Selena.
La petite pièce, carrée, était dans un piteux état, si bien que le parquet semblait plus ou moins moisi ça et la, et l'armoire semblait prête à s'écraser par terre au moindre pas trop lourd sur le plancher. Les fenêtres pleines de poussières filtraient des rayons de soleil malade, illuminant la pièce de leur lueur verdâtre.
Seul la petite valise bleue roi, posée dans l'angle à coté du lit, dénotait des tons tristes de la pièce. La jeune femme s'assit sur le lit et tira l'unique chaise pour la présenter au chasseur de prime. Elle ne l'avait pas quitté des yeux, surveillants le moindre de ses gestes, le plus innocent de ces mouvements. Prudence est mère de sûreté.

"Nous pourrons discuter plus librement ici. Votre boulot est simple, vous avez juste à m'assister dans ma traque de ce démon. Je vous expliquerais les détails sur celui ci plus tard, vous avez simplement à savoir que j'estime avoir à vous engager pour trois à cinq jours, et que vous serez payé à la hauteur de 500 pièces d'or au lieu de rendez vous, suivi de 500 autres une fois la mission achevée, le tout peut être augmenté d'une prime en fonction des risques encouru et de vos performances, ce qui correspond au minimum à un salaire de garde royal." La jeune femme marqua une pause, évaluant le chasseur des primes des yeux, avant de reprendre: "En parlant de vos performances, j'aimerais si vous le permettez savoir ... De quoi vous êtes capable. Je vous ferait peut être également passer un test d'aptitudes, simplement pour voir ce que vous valez. Je ne compte pas me jeter dans la gueule du loup avec un incapable à mes cotés, et je dois savoir ce que vous valez réellement afin d'évaluer les risques."

La jeune femme croisa les mains, attendant la réponse du jeune homme. Il n'avait pas l'air spécialement costaud dans les combats de corps à corps, mais la lourde arbalète qu'il trimbalait lui donnait de grands avantages en combat à distance. Exactement ce dont elle avait besoin, et il s'occuperait de couvrir son avance tandis qu'elle se jetterait dans la mêlée.


Dernière édition par Akiya Hikari le Ven 1 Mai - 20:18, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Auberge du coin] Une rencontre improbable

Message par Lucien le Sam 28 Mar - 20:58

Tandis que la noble présentait les premiers aspects du travail qui serait confié au chasseur de prime, celle-ci lui serrait la main en ajoutant un commentaire qui fit rire son interlocuteur.

- Effrayé par les démons, moi ? Si c'est un démon que vous traquez, sachez que je suis votre homme !

La noble se permit un petit sourire, vite effacé -qu'ils sont coincés, ces nobles...- avant de se lever, faisant signe au chasseur de faire de même. Ils quittèrent la salle dans une discrétion toute relative, et la bienveillante la mena jusqu'à sa chambre : un modèle de rigidité militaire sans la plus petite décoration aux murs. L'endroit était même pourri : tout semblait sur le point de s'effondrer, et au premier coup d'oeil, Lucien nota que l'armoire rongé par les mites était en toute fin de vie... Seul une petite valise ressortait du lot, appartenant selon toute vraisemblance au pauvre hère qui logeait dans l'endroit, c'est à dire la jeune femme qui l'y avait mené.
Le chasseur de prime se permit un sourire plus large encore, tandis qu'il notait que Akyia surveillait le moindre de ses gestes : un employeur parano, mais pas assez discret, apparemment... Lucien était bien évidemment autant sur ses gardes que la guerrière, mais ne le montrait pas... Enfin pas autant sur ses gardes, quand même. Elle était tendu sur des ressorts, prêt à littéralement péter un câble au moindre geste louche...
Lucien s'assit sur la chaise qui lui était proposé, et en profita pour placer son arbalète à son côté, celle ci le gênant pour s'asseoir.
Sa nouvelle employeuse commença alors a évoqué le sujet le plus important, le prix. Elle avait manifestement le sens des priorités, et le chasseur appréciait ce comportement.
L'homme hocha la tête en signe d'assentiment, cela semblait un bon accord.

- Ca me parait honnête. Vous avez l'air aguerrie, et vous êtes semblez assez prudente pour que je sois sûr d'avoir un allié et non pas un poids mort sur le champ de bataille.
Pour ce qui est de mes capacités...


Au lieu de continuer sa phrase, le chasseur, tout sourire, amena l'arbalète à lui, et se tournant brusquement en renversant la chaise, tira dans la porte, puis pivotant, visa le mur et fit partir le trait de son arbalète. Immédiatement, le chasseur sauta et atterrit sur la corde que les deux projectiles venaient de tendre en plein milieu de la chambre. Il rebondit et arriva sur le sommet de l'armoire, qui craqua dangereusement, mais tint bon.

- Ça vous suffit ou bien ?...

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Auberge du coin] Une rencontre improbable

Message par Akiya Hikari le Ven 1 Mai - 20:59

Le chasseur de prime se trouva d'un seul coup particulièrement malin, et décida tout sourire, de se donner en un spectacle peu utile dans de telles circonstances. La spectatrice se contenta d'hausser les sourcils, relativement peu impressionnée par les capacités du jeune homme.

"Pas mauvais, mais ce n'est que du tape à l’oeil. Je ne vous parle pas de démonstration pour faire rire le public, je vous parle de capacité de combats réelles. Enfin, si vos aptitudes en combats égales votre sens du spectacle et votre capacité à garder ce sourire niais sur votre visage, il ne devrait pas y avoir de problème."

Sans plus d'amabilité, la jeune femme se leva et fouilla dans sa valise afin d'en sortir un long doigt noir, en forme de griffe recourbée. Elle sortit l'objet de son enveloppe de tissu, et le présenta au chasseur de primes:

"Ce n'est pas la première fois que je traque ce démon. Il est plus rusé et plus rapide que la majorité de ceux que j'ai affronté jusque la, et il me file entre les doigts à chaque fois. Malgré tout, il à finit par y laisser le sien."

Sur ce, la Noble tendit l'objet à son interlocuteur. Elle même l'avait étudié sous tout ses angles, cherchant par tout les moyens d'y découvrir une faille. Elle n'avait rien découvert qu'elle ne sache déjà. Le doigt ne portait aucune trace de magie, aussi en avait elle conclut que le démon ignorait tout de cela, ce qui représentait déjà un avantage énorme pour les combats rapprochés. Il y avait très peu de chance que le démon ne l'agresse magiquement, et si jamais magie il y avait, ce serait des sorts de bas niveau rapidement annulés par sa barrière magique. De plus, le doigt comportait des traces d'armes, à première vue une épée courte d'assez bonne facture, probablement une rapière qui devait permettre au démon des mouvements assez rapide et fluide, faisant tendre son style de combat vers la rapidité et le déluge de coups. Rien d'autre n'était lisible sur ce simple morceau de démon.
Dardant ses yeux bleus sur le chasseur de prime, Akiya attendait les réactions de celui ci avant de se mettre en route. Il n'y avait pas de temps à perdre, pour ne pas laisser filer la trace du démon. Aussi, dés que le jeune homme eu terminé son analyse, la Noble s'empressa de quitter la chambre afin de se mettre en route. Simplement vêtue de sa robe bleu roi, sans arme ni armure, la jeune femme mena le chasseur de prime jusqu'à la clairière ou le démon avait été aperçu la dernière fois.

"J'espère que vos aptitudes de pistages sont excellentes. A vous de jouer."

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Auberge du coin] Une rencontre improbable

Message par Lucien le Sam 2 Mai - 8:25

Le chasseur souriait encore plus largement, sur son armoire - parfait, tout à fait parfait - et décida de sauter de son armoire, qui grinça à nouveau, mais ne s'effondra très heureusement pas. Lucien fit tout de même la moue à la remarque de la noble.

- Qu'est qu'un chasseur de prime sans sens du spectacle - sans style - et sans sourire ? C'est un assassin. Pouah... Je ne mange pas de ce pain là, moi.

Et Lucien fit un sourire encore plus large à son employeuse. Sourire qui s'effaça un instant, à la vue du doigt, puis revins, encore plus large.

- Ça ! Vous chassez du gros gibier, savez vous ?

Puis, tendant la main pour recevoir le doigt, il commença a examiner le doigt sous tout les angles, commentant l'examination de l'objet avec quelques observations :

- Ce genre de démon est plutôt pencher sur un style de combat rapide... Donc, leur peau bloque les coups rapides, mais poussez un peu...

Ce que fis Lucien, brisant légèrement la membrane du doigt...

- Et constatez par vous même.

Le chasseur continua son inspection, jusqu'à ce qu'enfin il pose une question Akyia :

- J'aurai besoin de deux choses : premièrement... Décrivez moi ce démon ! Je vois à peu près sa taille, mais le reste, je suis un peu dans le brouillard. Deuxièmement... Je dois faire un test sur la griffe. Si ça fonctionne, la griffe tombera en cendre.
Voyez vous, dans mon sac, j'ai un grand nombre de chose, dont le sang d'un démon - celui qui a emporté un de mes yeux - et il est particulièrement puissant. Son sang, injecté à un autre démon, peut détruire le dit démon. Je veux vérifier si cela fonctionne.. Car tout les démons ne sont pas affecté par cela. En fait, ce sera notre dernière chance, si vraiment rien ne marche. Autrement.. Nous l'abattrons selon les règles.


Akyia donna la réponse qu'il attendait au jeune homme qui lui faisait face, puis, sans arme, ni armure, rien d'autre que la robe dans laquelle elle l'avait accueillie, elle le mena jusqu'à la clairière. Lucien soupçonna celle-ci d'avoir des qualités magiques, et ne fit donc pas de commentaires, même si son expression surprise en dit beaucoup sans qu'il est besoin de parler.
Arrivé à la clairière, il hocha la tête à la remarque de son alliée du moment. Se mettant immédiatement à chercher, il trouva rapidement la piste.

- Les branches cassés sont caractéristiques, et les traces de bois sur les arbres montre qu'il a des cornes... Ha non, ça, c'est un cerf. Oui... Il a probablement lui aussi chercher à se procurer à manger... La piste devrait être facile à suivre ! Le pisteur pisté... C'est paradoxale.

Parlant à moitié pour combler le silence, à moitié pour lui même, le chasseur marmonnait dans sa barbe - bien qu'il n'en est pas - tout en cherchant des traces du passage de la bête.

- Au fait, quelle est le test d'aptitude que vous vouliez me faire passer ? J'ai cru comprendre que vous ne vouliez pas vous lancer avec un implacable dans la bataille. À moins que mon "spectacle" à l'auberge vous ai plu au point que vous me fassiez maintenant une confiance aveugle ?

Le traqueur se permit un nouveau sourire avant de retourner à sa piste. Enfin, après un certain temps de traque...

- Nous y sommes presque. Les traces sont très fraiches... Il vas y avoir une autre clairière sous peu, le démon y a dresser sa tente... Je pense. Tenez, nous arrivons.

Et le chasseur de désigner du doigt une trouée dans la forêt.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Auberge du coin] Une rencontre improbable

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum